Skip to main content

« Secret Défense » : de Gaulle rencontre Eisenhower à Rambouillet

Facebook
Twitter
LinkedIn

Du vendredi 10 juin au dimanche 3 juillet 2022, les productions Polaris ont proposé un spectacle immersif, intitulé « Secret Défense », au château de Rambouillet. Il retraçait la rencontre entre le général Charles de Gaulle et le président américain Dwight D. Eisenhower. Une fois n’est pas coutume, Le Petit Reporteur vous fais part de ses impressions.

Proposer un parcours immersif de façon à créer une aventure exceptionnelle, c’est le crédo des studios Polaris. Le spectacle Secret Défense tient sa promesse auprès des visiteurs durant quatre week-ends. Ils avaient ainsi le choix entre deux sortes de parcours, soit en tant que conseiller, soit en tant que diplomate.

« Secret Défense » : un parcours immersif

« Ce qui va se passer au Château de Rambouillet dans les heures qui viennent est hautement stratégique. Vous allez assister à la rencontre de deux colosses, dans un contexte géopolitique aux enjeux pour le moins complexe. Tout ce dont vous serez témoins est dores et déjà classé : « Secret Défense ». » C’est ainsi que le parcours immersif a commencé pour le spectateur. Puis celui-ci a pris place à bord de l’une des Peugeot 403 qui l’a conduit dans la cour du château. Il y a été accueilli par la presse le harcèlant alors de questions et tentant de connaître la raison de sa venue. Il est passé ensuite de salles en salles, de scènes en scènes, assistant au briefing entre un conseiller et sa secrétaire Denise, se retrouvant dans le bureau des diplomates américains, puis dans celui du premier ministre, assistant à l’entrevue entre de Gaulle et Eisenhower, confondant l’espion et assistant au plateau télévisé du journal du 20h annonçant la rencontre.

Secret Défense
La salle des écoutes des renseignements.


Secret Défense
Le général Charles de Gaulle.

Histoire et fiction

« Secret Défense » vous fait vivre l’entrevue entre le général Charles de Gaulle et le président américain Dwight D. Eisenhower. La rencontre a lieu le 3 septembre 1959, en plein cœur de la Guerre Froide. Course à l’espace, armement nucléaire et position française en Algérie sont autant de sujets débattus. La veille, les Russes ont atteint la lune avec le premier satellite artificiel Spoutnik. Pour le spectacle, pas moins de 600 bénévoles se sont mobilisés. Éric était l’un d’eux. Il incarnait l’un des de Gaulle. « Ici ont dormi nos Valois, nos Bourbons, nos rois, nos empereurs. Comparé à Versailles ou Fontainebleau, j’ai toujours trouvé qu’on ressentait ici mieux que partout ailleurs ce que la France a de noble dans sa bonhommie et de permanent dans ses viscissitudes. » C’est par ces mots qu’il fit son entrée dans la scène montrant la rencontre entre de Gaulle et Eisenhower. « L’expérience était fort intéressante et fort amusante », a-t-il conclu.

Durant quatre week-end, le spectacle « Secret Défense » a permis aux nombreux visiteurs de revivre une partie de la grande Histoire et de vivre une expérience immersive hors du commun. Plus de 600 bénévoles se sont mobilisés au cours des 150 heures de spectacle. L’équipe de production Polaris donne rendez-vous l’an prochain. Plus d’informations sur le site web de « Secret Défense ».

Évaluez notre article

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote : 2

Il n'y a pas encore de vote !