Skip to main content

Éric Merceron reproduit le stand de moto de Johann Zarco

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les 25 et 26 septembre Bressuire (Deux-Sèvres) accueillait la seconde édition du salon du modélisme à Bocapole. Le Petit Reporteur y a croisé Éric Merceron, un passionné de motos et de modélisme. Il s'est fait connaître avec sa reproduction du stand de Johann Zarco.

"Le modélisme est une passion dévorante qui a commencé il y a longtemps." (Éric Merceron)

Éric Merceron
Éric Merceron réalise de nombreuses maquettes de motos et de voitures.

De la moto à la maquette

Il y a un peu plus de vingt-cinq ans, Éric Merceron s'est mis au modélisme. Il s'est d'abord essayé aux bateaux puis à la moto, qu'il pratique également. Pour lui, c'était le plaisir de monter un modèle qu'il ne pouvait pas voir en vrai comme une moto GP. Après des recherches sur le web, sur les forums et dans les magazines spécialisés, il conçoit les plans de base de manière à préparer le terrain. Il passe ensuite à la réalisation proprement dite. C'est une passion où il ne compte pas ses heures.

Le stand de Johann Zarco

"La moto est un modèle de 2018. La maquette s'est cependant arrêtée en 2009. Certains artisans font des kits spéciaux pour améliorer la moto mais il a fallu concevoir certaines pièces", explique Éric Merceron. C'est ainsi qu'il fabrique quelques éléments de la maquette à l'aide d'une imprimante 3D. Le stand s'est fait connaître dans un magazine spécialisé, sur proposition d'une connaissance. Il a ainsi pu montrer les différentes étapes de la réalisation de la maquette. De fil en aiguille, l'aventure lui a permis de rencontrer le pilote de moto, Johann Zarco. Il a refait le stand pour Hervé Poncharal, le team manager de l'équipe.

Maquette du stand de Johann Zarco.
Éric Merceron a pu faire signer sa maquette par Johann Zarco.

En plus des motos, Éric Merceron réalise des maquettes de voitures. Il a notamment reproduit une scène des 24h du Mans, c'est-à-dire l'arrêt au stand d'une Ford GT 50. Il n'hésite pas à partager sa passion sur les forums spécialisés et lors des expositions. Il est possible de retrouver ses réalisations sur sa page Facebook.