Jin-Roh, la brigade des loups

C’est en novembre 1999 que l’animé de Hiroyuki Okiura sort en France. Il est l’adaptation d’une série de mangas écrits par Mamoru Oshii le papa de Ghost in the Shell.

L’histoire en toile de fond

Dans un Japon uchronique, une dizaine d’années après la Grande Défaite, le pays sort peu à peu du chaos et les politiques décident d’entamer un programme de développement accéléré afin de rompre avec l’isolement du pays. La formule fonctionne : c’est la croissance et l’urbanisation se fait galopante. Cependant, la croissance chute et le chômage grimpe en flèche. Les problèmes sociaux se font jour et des groupes de manifestants anti-gouvernementaux voient le jour. La police est désemparée et elle ne souhaite pas intervenir pour éviter de ternir son image.

La Posem, une brigade spéciale

Une troisième force est alors choisie : la police de sécurité métropolitaine ou « Posem ». Son surnom : la brigade des loups. Elle est capable de réprimer les manifestations qui deviennent légion dans la ville. Petit à petit ils disparaissent mais se réforment en un groupuscule qui se fait appeler « La Secte ». Face à elle, la Panzer, l’unité d’élite de la Posem. Vêtus d’une armure de la tête aux pieds ses membres sont capables d’intervenir en toutes circonstances.

L’incident originel

Mais voilà, La Secte et la Panzer se retrouvent peu à peu isolées et l’action de cette dernière perd peu à peu de sa crédibilité. Un soir, alors que les émeutes font rage, la Panzer décide d’intervenir. Elle prend en chasse un petit groupe de terroristes dans les égouts de la ville. Parmi eux se trouve un « petit chaperon rouge », une jeune fille chargée de transporter une charge explosive dans un sac. Kazuki Fuze, un soldat de la Panzer se retrouve face à face à elle. Hésitant à la neutraliser, celle-ci actionne sa bombe. Heureusement pour lui un collègue le plaque au sol in extremis pour le protéger du souffle de la déflagration. Fuze s’en sort sans blessure grave.

Le piège

De cet incident, la police et les membres du bureau de la Posem comptent bien s’en servir pour faire tomber l’unité d’élite de la Panzer. Elle a lancé l’assaut contre les rebelles seule. Ce sera sa faiblesse. Ils s’arrangent ainsi pour que Fuze rencontre la grande soeur de la jeune fille décédée, elle-même « chaperon rouge ». De leur rencontre naît une histoire d’amour. Fuze, faible, va-t-il bousculer entre les mains de La Secte ? 

La révélation

Alors qu’il s’est réfugié dans les égouts avec la jeune fille, sur les lieux même où la Panzer avait lancé l’assaut contre les terroriste, des membres de la Panzer le rejoignent. Ils apportent l’armure de Fuze ainsi que son arme. Le piège mis au point par la Panzer pour éliminer la police et la Posem se met en place. Fuze était « un loup déguisé en homme » pour mieux traquer sa proie. Vêtu de son armure de loup, il élimine un à un les comploteurs. L’honneur de la Brigade est restauré. Quant à la jeune femme, il n’y a plus d’issue possible. C’est la mort qui l’attend.

Illang, une nouvelle adaptation du manga

En 2018, le manga est à nouveau adapté sur les écrans. Cette fois-ci, c’est le conflit coréen qui sert de toile de fond. L’histoire se déroule non pas après la Seconde Guerre mondiale, mais en 2029. En revanche, tous les ingrédients originels sont présents. Que nous réserve cette nouvelle histoire ? À vous de le découvrir sur Netflix.

Alors quel film entre Jin-Roh ou Illang préférez-vous ? Le mieux est de les regarder tous les deux et de vous faire votre propre opinion.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.