HEX

« Si vous tombez sur un rond de sorcières, faites attention de passer à côté avec les yeux clos.
Mais ne les gardez pas fermés trop longtemps.
On n’est jamais à l’abri d’une mauvaise rencontre. »

HEX

Vous aimez vous faire peur ? Halloween approchant, voici une lecture de circonstance. A lire le soir, avec pour seul éclairage un petit halo lumineux se posant sur les pages. Coupez toutes sources de bruits dérangeant votre concentration. Et plongez vous dans ce roman horrifique. HEX vous attend, et avec lui les cauchemars qui vous grignoteront l’esprit pendant votre sommeil.

Nous sommes à Black Spring, petite bourgade hantée par une sorcière du XVIIe siècle. Pas une sorcière chevauchant un balai au clair de lune. Non. Une sorcière ayant la bouche et les yeux cousus. Sa particularité ? Elle se promène à sa guise dans les rues étroites et se permet de rentrer chez les gens comme bon lui semble. Les habitants s’en accommodent. Il n’ont pas le choix. Ils ne peuvent pas quitter Black Spring sans ressentir une irrépressible envie de se suicider …

« Si une personne saine d’esprit voit une sorcière défigurée du XVIIe siècle apparaître dans un coin de son salon, elle prend ses jambes à son cou. Si cette même personne est un Néerlandais, elle lui pend un torchon de cuisine sur le visage, s’assoit dans son canapé et lit son journal. »

HEX est le premier roman de Thomas Olde Heuvelt. Et c’est une réussite. Il nous place dans une atmosphère oppressante avec facilité. Au milieu de ces personnages ayant leur part de noirceur et de folie. L’ambiance est sinistre, avec ses scènes macabres et sa sorcière terrifiante possédant un passé hors du commun. 

Nous suivons l’intrigue principalement au travers de la famille Grant (Steve, le père, Jocelyn, la mère, Tyler et Matt leurs enfants).

La technologie est très présente dans ce roman. Nous sommes en 2012 après tout. Et il a bien fallu que les habitants développent des stratagèmes afin de cacher Katherine, la sorcière (amicalement surnommée Mamie), à la vue des passants et autres randonneurs. Mais la technologie est également présente par le biais de la jeunesse de Black Spring et de leur brigade appelée OLY. Si leurs parents se sont résignés à respecter les règles du Décret d’exception (ne pas entrer en contact avec la sorcière, éviter d’écouter son chuchotement …), il n’en est pas de même pour eux. Et ils veulent faire connaître la vérité au travers Internet et ses multiples outils.

« […]Et l’apocalypse s’abattit sur Black Spring. »

Pour les plus peureux d’entre vous, ne vous inquiétez pas. Certains passages du livre sont volontairement grotesques afin de faire retomber la pression. Les méthodes appliquées pour cacher la sorcière aux touristes sont parfois étranges. Mais amusantes. Ce qui a pour effet de dédramatiser l’intrigue.

Enfin, j’aimerais vous poser une question. Une question qui ouvre ce roman.

« Si tu devais décider de la mort de quelqu’un, qui choisirais-tu : ton propre fils ou un village entier ?» 

 

1 commentaire sur “HEX”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.