Skip to main content

David Fèvre, l’ambassadeur Saint-Honoré en Gâtine

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Installé au cœur de la Gâtine, dans la commune du Tallud (Deux-Sèvres), le boulanger David Fèvre défend le fait maison et la ruralité. Il veille à partager son savoir à travers les réseaux sociaux et transmet également son amour du métier en formant de nouveaux apprentis.

Galette à l'angélique
La galette à l'angélique est la spécialité de la boulangerie.

Un métier, une passion

David Fèvre est tombé dans le pétrin dès le plus jeune âge. Né dans une famille de boulangers, il se dirige naturellement vers ce métier. Installé en Gâtine avec sa femme Angélique à partir de juin 2000 au Retail, il ouvre en 2005 à Fenioux une boulangerie qu'il nomme L'Angélique, du nom de sa femme. Mais l'angélique, c'est aussi la plante qui pousse à Niort (Deux-Sèvres) dont il a créé sa spécialité : des galettes à base d'angélique. En Juin 2020, il choisit de déménager pour s'installer au Tallud dans un local qui comprend un four à bois.

La transmission du métier

David Fèvre est un professionnel passionné. Il a créé une chaîne Youtube, afin de transmettre son savoir. Il n'hésite pas à prendre des jeunes en apprentissage. Ainsi en 2017, il est venu en aide à un jeune syrien, Malaz Cheikh-al-Souk, pour lui apprendre le métier. Aujourd'hui, le boulanger au grand cœur ne manque pas d'ajouter que "les apprentis ont été les grands oubliés des médias durant le confinement du printemps".

Malaz Cheikalcuok
Malaz Cheikalcuok est l'apprenti de David Fèvre.
David Fèvre est ambassadeur Charte Saint-Honoré
Sur son t-shirt David Fèvre arbore le logo de la Charte Saint-Honoré.

Un artisan engagé

En janvier 2020 David Fèvre envoie un colis accompagné d'une lettre à l'attention d'Émmanuel Macron pour l'alerter sur la désertification des campagnes. "Les commerces de proximité permettent de maintenir le lien social car sans eux, c'est la mort assurée pour nos villages.", expliquait-il à ce moment-là. Le confinement du printemps a confirmé ses propos. En déménageant au Tallud, il en a profité pour ouvrir une boutique en ligne, afin de maintenir le lien social, même à distance. Il est également signataire de la Charte Saint-Honoré qui revendique le fait maison.

David Fèvre est un boulanger passionné par son métier. Il veille à transmettre son savoir à travers les réseaux sociaux mais aussi en recrutant des apprentis. Il est également un fervent défenseur du fait maison, qu'il défend à travers la Charte Saint-Honoré. À travers ces différents engagements, c'est avant tout une communauté qu'il essaie de fédérer.