Skip to main content

À l’ensilage avec l’ETA Tafforin

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le mercredi 22 septembre 2021, Le Petit Reporteur était sur un chantier d'ensilage aux côtés de l'entreprise de travaux agricoles Tafforin, située dans la sud du département des Deux-Sèvres. L'idée était de découvrir l'ensileuse, une Jaguar 970 de la marque Claas.

L'ensileuse Jaguar 970 à l'œuvre dans le sud des Deux-Sèvres.

La SARL Tafforin Frères et Fils

En 1922, le grand-père, alors agriculteur, achète une batteuse pour diminuer la pénibilité des récoltes. Viendront d’autres machines de plus en plus perfectionnées au fur et à mesure des années. Jean-Noël Tafforin reprend l'entreprise avec son frère à la fin des années 1980. À 54 ans, il gère l’entreprise avec ses neveux Laurent et Cédric, également exploitants agricoles. Le Petit Reporteur les avait rencontrés pour un article sur les moissons pour un magazine. Ce mercredi, c'était pour découvrir l'une des trois ensileuses sur un ensilage de maïs dans le sud des Deux-Sèvres.

L'ensileuse Jaguar 970 en quelques mots

L'ensileuse JAGUAR est l'un des produits CLAAS les plus connus et les plus appréciés. À ses débuts, elle est proposée en version attelée à un tracteur. Ce n'est qu'en 1973 qu'elle devient automotrice. Cette évolution répond à l'augmentation des surfaces cultivées en maïs. C'est la Jaguar 60 SF. Elle dispose d'un rotor. Elle est produite en série. Les 33 premiers modèles disposent d'un bec à maïs à deux rangs. Quelques décennies plus tard, la série Jaguar 900 fait son apparition en 2008. Elle doit répondre aux exigences des exploitants agricoles. Plus d'informations sur l'histoire de l'ensileuse.

Retrouver d'autres informations sur la page Facebook de l'ETA Tafforin.