Un dragon de la Sécurité Civile en Lego

Un dragon de la Sécurité Civile en Lego

Le Petit Reporteur - Découverte - 15 avril 2021 à 12h00 - Partager sur : Facebook LinkedIn Twitter

Adrien Pecquet est passionné d'aéronautique. Fasciné par les Dragons de la Sécurité Civile, il s'est lancé un challenge : inscrire un projet sur Lego Ideas. Et quoi de plus évident qu'un hélicoptère de la Sécurité Civile.

"Depuis tout petit je suis passionné d'aéronautique. Je passais toutes mes vacances scolaires dans l'Hérault chez mes grands-parents. Chaque été j'assistais aux balais incessants des canadairs, qui passaient au-dessus des maisons. Sur les dernières années, je voyais souvent passer ces hélicoptères rouge et jaune. À l'époque ils venaient de sortir et je les trouvais vraiment magnifiques." Adrien Pecquet

Crédit photo : Adrien Pecquet.

La naissance du projet

"C'est en 2015, après avoir découvert le logiciel Lego digital designer, que j'ai repris progressivement ma passion pour l'aéronautique. Ce logiciel est vraiment fascinant, il regroupe pratiquement toutes les pièces existantes. Ainsi il est possible de développer son projet sur un bureau en 3D. Une fois le projet réalisé, le logiciel est capable de générer un listing détaillé ainsi que le plan de montage", explique Adrien Pecquet. "J'aime les challenges et je ne suis pas de nature à baisser les bras. Inscrire un projet sur Lego Ideas est un challenge hors normes."

Des échanges entre passionnés

"J'ai frappé à plusieurs portes, dont celles d'Airbus et de la Sécurité Civile. Intéressés par le projet, ils suivent l'évolution du projet avec grand intérêt. Ils partagent l'aventure sur les réseaux sociaux. Le Progrès et France 3 sont aussi venus me voir. Malgré le temps passé, je trouve cette aventure exceptionnelle. Grâce à la promotion sur les réseaux sociaux, j'ai pu rencontrer et découvrir des gens incroyables : des pilotes de Dragon 69, des pilotes de Choucas de la Gendarmerie, des secouristes en montagne, des ingénieurs d'Airbus et d'autres passionnés des hélicos et de Lego. Tous ces échange m'ont d'ailleurs permis d'améliorer mon Dragon au fil du temps", poursuit Adrien Pecquet.

Crédit photo : Adrien Pecquet.

Crédit photo : Adrien Pecquet.

Un travail colossal

"J'aime les challenges et je ne suis pas de nature à baisser les bras", explique Adrien Pecquet. "Inscrire un projet sur Lego Ideas est un challenge hors normes. Je pense que les gens ne se rendent pas compte du travail effectué en amont. Le logiciel Lego digital designer regroupe toutes les pièces existantes. Il est donc possible de développer son projet sur un bureau en 3D. Pour la promotion du projet, il faut cibler des groupes et des personnes susceptibles d'être touchés par le projet." Adrien Pecquet avoue s'être transformé en véritable commercial pour Lego.

Adrien Pecquet compte sur toutes les bonnes volontés pour soutenir le projet en votant sur le site de Lego Ideas. Actuellement le projet compte 3500 votes. Il reste 491 + 182 jours, s'il passe la barre des 5000 votes. "Pour [lui], c'est [sa] façon de rendre hommage à tous ces gens qui sauvent des vies chaque jour."