Sarindra Ratsimbarison, une artiste autodidacte

Sarindra Ratsimbarison, une artiste autodidacte

Le Petit Reporteur - Portrait - 22 mai 2021 à 15h15 - Partager sur : Facebook LinkedIn Twitter

En résidence à l'association Le Chant des Feuillants, Sarindra Ratsimbarison est étudiante en Master 2 Ressources humaines à l'IAE de Poitiers. Mais sa passion, c'est le dessin, qu'elle pratique en autodidacte. Si au départ, elle les publiait sur Instagram, aujourd'hui elle en expose à l'association Le chant des Feuillants. Elle a même illustré le site web du tiers-lieu de l'association.

"J'adore dessiner. Le dessin, c'est ma passion", Sarindra Ratsimbarison.

Les dessins de Sarindra Ratsimbarison sont en vente à l'association

Du compte instagram à l'exposition

"J'ai commencé par du dessin traditionnel, sur papier. En janvier 2020, je me suis mise au dessin digital", explique Sarindra Ratsimbarison. "Au départ, je les publiais seulement sur ma page instagram. Agnès Ramé a vu mes dessins, lorsque je suis arrivée à l'association. Elle m'a proposé de les exposer dans les locaux et également de les vendre pour contribuer au projet. Elle m'a aussi proposé d'illustrer le site web du tiers-lieu. Pour cela, elle m'a fait part de ce qu'elle souhaitait comme illustrations. L'idée était que les personnes puissent se projeter dans les lieux à travers les dessins. Ce travail me permet ainsi d'avoir un peu plus de visibilité."

Des sujets variés

"Comme le dessin est une passion pour moi", explique Sarindra Ratsimbarison, "je dessine ce qui m'inspire selon mes émotions. Je n'ai pas de thématiques à proprement parler, même si je me suis longtemps inspiré de mangas. L'avantage de ne pas en faire mon métier, c'est de ne pas me cantonner à un style particulier. J'explore ainsi tous les styles et j'en change souvent d'ailleurs. Mais l'artiste avoue avoir une préférence pour les modèles féminins. C'est peut-être parce que je m'identifie plus aux personnages que je dessine."

Les dessins de Sarindra Ratsimbarison sont en vente à l'association Le chant des feuillants. Même si l'étudiante en gestion des ressources humaines ne souhaite pas en faire son métier, elle envisage malgré tout d'allier son futur métier à sa passion. Il est également possible de retrouver ses dessins sur son compte Instagram