Neoen installe son nouveau parc éolien à Chiché

Neoen installe son nouveau parc éolien à Chiché

Le Petit Reporteur - Découverte - 10 juin 2021 à 18h45 - Partager sur : Facebook LinkedIn Twitter

Depuis le mois de septembre 2020, les équipes de Neoen s'affairent à la construction du nouveau parc éolien de Chiché (Deux-Sèvres). Le lundi 31 mai 2021 avait lieu l'assemblage final de la troisième et dernière éolienne.

Pour son parc éolien, le producteur d'énergies Neoen a fait appel au constructeur danois Vestas. Après une première étape terminée fin février et comprenant la mise en place des fondations, des voieries, des réseaux inter-éoliens et du poste de livraison, ce fut au tour des différents éléments des éoliennes d'entrer en scène début mai. Le levage des pièces revient au grutier Dufour. Il aura fallu un mois pour que les trois éoliennes soient sur le point d'être assemblées.

Parc éolien et batterie Neoen à Hornsdale, Australie - Crédit photo : Neoen.

Neoen, un producteur indépendant

Fondé en 2008, Neoen est une entreprise française qui développe, finance et opère des centrales électriques à partir d'énergies renouvelables : le solaire photovoltaïque et l'éolien. Le stockage de l'énergie est également un point fort du fournisseur d'énergie. En 2017, l'entreprise a installé en Australie-Méridionale la plus grande batterie de stockage d'énergie au monde, d'une capacité de 150MW / 193,5 MWh, en partenariat avec Tesla. Une unité est également en fonctionnement en France, dans les Landes, sur la commune d'Azur.

Les étapes de construction

Les éoliennes mesurent 150 mètres de hauteur. Leur moyeu est à une hauteur de 95 mètres et leurs pales mesurent chacune 55 mètres de long. Pour l'assemblage des éoliennes, les techniciens posent la première section de fût et la boulonnent à la fondation. Puis vient la deuxième section, qu'ils boulonnent à la première. À ce stade, un mortier de calage est placé entre la fondation et la section de la tour. Il faut une douzaine d'heures pour le séchage, après quoi les opérations peuvent reprendre. C'est alors au tour des deux dernières sections de fût, de la nacelle et des trois pales d'être mises en place.

Assemblage de la deuxième pale. Le technicien guide le grutier au talkie-walkie.

Les pales des éoliennes sont équipées de serrations pour limiter les nuisances sonores
Crédit photo : Neoen.

Une implantation écologique

Pour ce projet, la technologie s'est mise au service de la nature. Pour réduire le niveau sonore lorsqu'elles sont en action, les pales des éoliennes sont équipées de serrations qui sont de petites dentelures en extrémité de pale. Cette innovation s'inspire des ailes des chouettes, prédateurs au vol silencieux. Un algorithme fonctionnant grâce à des capteurs permet aux machines de protéger les chauves-souris pendant les périodes de chasse et de reproduction. L'entreprise a également fait appel à des écologues. Ainsi des habitats pour le grand capricorne, un insecte xylophage, et un îlot de sénescence dans le bois de Chiché contribuent à la préservation de la biodiversité.

Après l'assemblage, auront lieu les différentes opérations de raccordement ainsi que les différents tests avant la mise en service en septembre 2021. Plus d'informations sur le site web de Neoen.