Il faut sauver les moulins

Il faut sauver nos moulins de l’effacement

Le Petit Reporteur - Découverte - 8 septembre 2018 à 20h30

Le samedi 8 septembre 2018 des membres de la communauté de commune de Parthenay et de la Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins se sont réunis au moulin Battreau à Secondigny (Deux-Sèvres) pour parler du futur parcours sur les berges du Thouet visant à faire redécouvrir au promeneurs le patrimoine molinologique.

Moulin Battreau

Moulin Battreau

Vers une reconversion des moulins

La communauté de commune de Parthenay Gâtine souhaite créer un nouveau parcours sur les berges du Thouet jouxtant les abords des ouvrages de moulins et ainsi faire découvrir aux amoureux de la nature la richesse de son patrimoine molinologique. Sur place Benoît Girard, responsable du service patrimoine, a relaté l’historique du moulin Battreau. De 1987 à 2004 le Thouet alimentait la ville de Parthenay en eau potable.

Un engagement récompensé

Lors de la réunion Robert Birot, vice-président de la Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins a décerné la médaille de Saint Victor à Marie-Christine Chapalan pour ses bons et loyaux services. Depuis trente ans elle a été tour à tour présidente et aujourd’hui vice-présidente de l'association des moulins du Bocage Vendéens et de la Gâtine.

Marie-Christine Chapalan

Marie-Christine Chapalan

Les amis de sauvegarde des moulins s’étaient ainsi réunis ce jour-là pour discuter des différentes problématiques qu’ils rencontraient en tant que propriétaires de moulins. Boris Lustgarten, président de l’association des Deux-Sèvres précise que "l’Etat à ce jour ne contribue pas tant à la préservation de ce patrimoine si riche qu’à une volonté d’une continuité écologique plus rigoureuse de nos rivières. Or produire l’électricité en accord avec la transition énergétique voulu par le gouvernement semblerait la bonne solution".