L'ami Tarik - entre rap old school et engagement militant

L'ami Tarik, entre rap old school et engagement militant

Le Petit Reporteur - Portrait - 28 avril 2020 à 22h30

Avec son dernier clip intitulé "Covid", L'ami Tarik frappe fort. Il met des mots sur ce que beaucoup ressentent : la désaffection du pouvoir politique. Par sa nouvelle chanson, le rappeur, issu des quartiers de Montluçon, souhaite faire entendre la voix d’une majorité silencieuse.

L'ami Tarik

L'ami Tarik

Quand on lui demande d’où il tient les arguments qu’il avance dans sa chanson, L'ami Tarik, de son vrai nom Tarik IDRISSI, fait référence à la perte de confiance de la population face à ses gouvernants. Car jour après jour, ce sont des informations contradictoires qui sortent les unes après les autres. Personne ne croit plus aux discours politiques et scientifiques. La rumeur selon laquelle le coronavirus aurait été créé en secret en Chine se fait jour de plus en plus sur les réseaux sociaux. Récemment le journal Le Monde a écrit un article qui interroge cette supposée origine.

Le rap pour moyen d’expression

Cet engagement, L'ami Tarik le tient dès ses débuts, en 1996, lorsqu’il fonde le duo « Noir sur blanc » avec un ami. C’est le rap que le jeune homme choisit pour moyen d’expression. Dans une région où la musique pop, rock et métal a pignon sur rue, l’artiste contribue au développement de cette nouvelle forme de musique portée à l’époque par des groupes comme IAM ou le Wu-Tang. Ainsi, déjà à ce moment-là, il prend la parole pour la province, souvent méprisée par la capitale. Sur le premier album qu’il fait avec son partenaire musical, il invite des personnes locales. Et si au départ, c’était pour s’amuser comme il aime à le rappeler, le public suit. D’autres connexions avec des artistes au niveau national et international, comme Cappadona du Wu-Tang, se font. Le succès est alors au rendez-vous rapidement et leurs clips passent sur M6.

Une carrière solo

En 2010, L'ami Tarik souhaite partir sur un autre projet et évoluer en solo. Un premier album sort en 2015. « Mentalité attaquant » est la réunion des deux passions du jeune rappeur : le football et le rap. L’album reflète le parallèle entre la vie et le rap. L'artiste donne également des concerts dans une centaine de lycées et écoles. Il a également donné des cours de musique. « Évoluer en solo exige qu’on travaille le projet musical de A à Z », explique-t-il. En solo, « je peux pousser mes idées, même si je ne regrette pas mes années en duo ».

Même s’il a ralenti un peu son activité musicale en raison de la naissance de ses petites filles en 2014 et en 2018 d’une part, et de son travail d’opérateur en industrie chimique d’autre part, l’artiste ne compte pas s’arrêter là. Il a encore des projets en tête. Récemment, il s’est engagé dans une association militante, Tournons la page, dont le but est de partager ses idées et d’apporter sa pierre à l’édifice.

Vous pouvez retrouver la vidéo de son clip "Covid" sur YouTube.