L'Équipe de Voltige de l'Armée de l'Air au championnat de France

À la rencontre de l'Équipe de Voltige de l'Armée de l'Air

Le Petit Reporteur - Découverte - 19 septembre 2020 à 20h30

L'Équipe de Voltige de l'Armée de l'Air concourt au championnat de France de voltige aérienne qui se déroule à Châteauroux (Indre) du 16 au 23 septembre 2020. Pour l'occasion le capitaine Alexandre Orlowski s'est prêté au jeu de l'interview, afin de présenter la formation.

"Les équipes de présentation de l'Armée de l'air sont composées de la Patrouille de France, qui est du vol en formation à huit alphajet, et de l'Équipe de Voltige de l'Armée de l'Air, qui représente l'aviation légère et sportive."

Alexandre Orlowski

Le capitaine Alexandre Orlowski règle les derniers préparatifs avant son envol
Crédit photo : Armée de l'air

Alexandre Orlowski, commandant de la formation

"Depuis tout petit, j'avais une passion pour l'aéronautique et pour tout ce qui vole dans le ciel et dans l'espace." Après avoir réussi les sélections et suivi une formation de trois ans, Alexandre Orloswki a été breveté pilote de chasse. Il a ainsi pu piloter des avions comme le mirage 2000-5 ou encore l'alphajet. C'est en 2011 qu'il rejoint l'Équipe de Voltige de l'Armée de l'Air "parce que la voltige aérienne était un domaine qui [l]'intéressait." Depuis maintenant neuf ans il évolue au sein de l'équipe et en est aussi devenu le commandant depuis 2018.

Des ambassadeurs de l'Armée de l'air

La Patrouille de France et l'Équipe de Voltige représentent l'Armée de l'air chacune à leur manière. "Il s'agit de deux unités complémentaires", précise le capitaine Alexandre Orlowski, "mais la Patrouille de France, c'est du vol en formation à huit alphajet, tandis que l'Équipe de Voltige, c'est plutôt le volet de l'aviation légère et sportive. Par ailleurs, les pilotes, chez nous, ne sont pas tous pilotes de chasse car certains proviennent du transport. Ainsi nous représentons un panel plus large de pilotes."

L'Extra 330

L'Extra 330 est l'avion représentatif de l'EVAA

L'Extra 330 au décollage

Avec ses 600 kg pour 315 ch, l'Extra 330 est la référence en termes d'avion de voltige.

La voltige

"L'Équipe de Voltige représente d'une certaine manière le pilotage de base. Car la voltige est ce que nous apprenons au début à l'école. Nous apprenons à faire évoluer notre avion en trois dimensions car c'est la base. Le but est faire évoluer son avion en toute sécurité. Nous ne faisons que pousser cela un peu plus loin vers le côté sportif et artistique. Cela est possible grâce à l'Extra 330. Cette petite formule 1 des airs permet aux pilotes d'encaisser jusqu'à 10 g.", conclut le capitaine Alexandre Orlowski.

Pour le championnat de France la préparation s'effectue tout au long de l'année à travers les stages. Le but est de faire trois vols, à raison d'un par jour, et de faire les meilleurs vols possibles. Il s'agit de réaliser un certain nombre de programmes avec un enchainement de figures imposées, des combinaisons de lignes et de rotations.

Jusqu'au 23 septembre 2020 l'Équipe de Voltige de l'Armée de l'Air concourt au championnat de France de voltige aérienne à Châteauroux (Indre). Chaque année les pilotes participent aux compétitions et aux meetings aériens, soit une moyenne de quarante dates par an. En nombre de démonstrations, elle est la formation qui en effectue le plus.