Enercon installe des éoliennes E-138 EP3 en Vendée

Enercon installe des éoliennes E-138 EP3 en Vendée

Le Petit Reporteur - Évènement - 08 Février 2021 à 11h40 - Partager sur : Facebook LinkedIn Twitter

À Auchay-sur-Vendée, le producteur d'électricité WPD fait installer l'un des derniers modèles d'éoliennes du fabricant Enercon. Le parc éolien, composé de neuf éoliennes E-138 EP3, est amené à produire l'équivalent de 75 % de l'électricité résidentielle d'une communauté de communes comme celle de Fontenay-le-Comte (Vendée).

3 grues Terex Demag SL 3800 participent à la construction des éoliennes

Une production locale, une consommation locale

En 2013, l'exploitant WPD (Wind Project Development) a choisi le site d'Auzay, devenue Auchay-sur-Vendée, pour son nouveau parc éolien. Après un appel à projet et compte-tenu des autorisations délivrées, le producteur d'électricité a choisi le dernier modèle d'éolienne du fabricant Enercon. L'ensemble des neuf machines est amené à produire près de 94,8 gigawatts/heure par an. Pour Michael Dubois-Boget, le porteur du projet, "cela représente 45 % de la consommation électrique du pays de Fontenay-le-Comte et 78 % de la consommation résidentielle".

Le chef de chantier, un chef d'orchestre

Alexis Leduc est le construction manager du chantier d’Auchay-sur-Vendée. Il gère tous les travaux, de la phase des fondations jusqu’au commissioning (mise en service des machines). Il organise tout le personnel sur le site. Coordinateur et contrôleur, il est en quelque sorte le chef d’orchestre du chantier. À la base, il a des connaissances sur la partie des fondations et de la voirie et quelques connaissances sur les machines. Il avoue que "c’est sur le terrain qu’[il a] appris le plus sur la phase d'installation des machines. Plus [il a] de connaissances à propos des différents corps de métier, mieux [il peut] dialoguer avec les différents collaborateurs du chantier".

Alexis Leduc est le construction manager du chantier

Montage des différents éléments des éoliennes

Des éoliennes et des hommes

Sur chacune des trois plateformes d’assemblage des éoliennes, des équipes de huit techniciens mécaniciens monteurs et deux grutiers installent les différentes parties de l'éolienne. Les techniciens réceptionnent les pièces, que le grutier envoie aux commandes de sa Terex Demag SL 3800, et procèdent au serrage des boulons sur les différents éléments. Ils commencent ainsi par les e-modules, les armoires électriques qui enverront l’électricité sur le réseau. Après les différentes sections du mât, ils posent la nacelle, le stator, le rotor et le moyeu. Enfin, ils terminent par l’assemblage des pales. Nouveauté pour l'E-138 EP3, la 3e pale est posée à un angle de 30° sur le moyeu, grâce à un treuil électrique.

Pour son nouveau parc éolien, le producteur d'électricité WPD a choisi le modèle E-138 EP3 E2 d'Enercon. L'installation des machines se poursuit jusqu'en février 2021. La mise en service devrait avoir lieu vers le mois de juin 2021. Les machines ont une durée de vie de vingt à trente ans, période après laquelle elles peuvent être remplacées et recyclées. L'avantage réside avant tout dans l'utilisation d'une énergie renouvelable, le vent, d'où les éoliennes tirent leur nom.