Cadel Levage et le Sherman​

Le Petit Reporteur - Découverte - 30 avril 2019 à 10h00

Le lundi 29 avril 2019 la société Cadel Levage, basée à Isigny-sur-mer, déplaçait à Falaise (Calvados) un char Sherman. Tout droit venu de la Seconde Guerre mondiale il attendait au sein des services techniques de la ville. Après quelques remises en état il devait rejoindre son nouveau lieu d'exposition. C'est sur l'esplanade du musée de la vie quotidienne 1939 - 1945 situé dans le centre-ville que la grue devait le déposer.

C'est Alain Cadel qui a fondé la société en 1978. Mécanicien dieséliste de métier, il a eu l'idée d'acheter une grue pour pouvoir soulever les moteurs sur lesquels il devait intervenir. Puis au fur et à mesure, il a créé une entreprise de levage. Leur cœur de métier, c'est la manutention de charge, le levage et le transport exceptionnel. L'équipe assure un véritable service auprès de ses clients en travaillant 7j/7 et 24h/24 dans la Manche (50) et le Calvados (14) essentiellement. Il arrive arrive cependant que la société intervienne en dehors de la région Basse-Normandie. Après quarante ans, ses enfants, Sloane et Vincent Cadel, ont repris le flambeau.

Grue cadel

Grue automotrice de 60 tonnes

Pour pouvoir procéder au levage du char une grue automotrice de 60 tonnes et d'une capacité de 130 tonnes de levage maximum a été sollicitée. Produit par Tadano, l'ensemble mesure 2,75 m de large, 15 mètres de long et près de 4 mètres de haut. La flèche mesure 12,8 mètres. Elle peut se déployer jusqu'à 60 mètres maximum.

Le char Sherman

Produit par les Américains durant la Seconde Guerre mondiale, il mesure 6,28 mètres de long, 2,60 mètres de large et 3,3 mètres de haut, et pèse près de 25 tonnes. Produit en masse, il a participé au débarquement des forces alliées en Normandie en juin 1944 et en Provence en août 1944. Les Britanniques ont pour coutume de donner un nom aux chars et c'est celui d'un général de guerre de Sécession qui a été choisi.

La pose du char

Le char Sherman près de gagner son emplacement

Après la manœuvre qui a duré quelques heures, le char Sherman a gagné son nouvel emplacement devant le musée de la vie quotidienne 1939 - 1945. La flèche repliée, et les patins rétractés, la grue est repartie vers d'autres chantiers.