Visite du domaine Abécassis en Charentes

Visite du domaine Abécassis en Charentes

Le Petit Reporteur - Découverte - 03 juin 2021 à 22h30 - Partager sur : Facebook LinkedIn Twitter

La Charente est la terre du cognac. Le Petit Reporteur est allé visiter le domaine Abécassis, près d'Angoulême, afin de découvrir les secrets de fabrication du précieux alcool. Sur place, c'est Emeline, responsable marketing et communication, qui nous a fait la visite.

Un homme, une passion

Francis Abécassis est un passionné de vin, de vignes et de vignoble. En 2001, il rachète un premier domaine. Aujourd'hui, les domaines Abécassis chapotent la marque ABK6 Cognac, Cognac Leyrat et Cognac Réviseur. Durant ces vingt dernières années le domaine a acquis 370 hectares de vignes. La conviction du propriétaire est de produire des "Single Estate Cognacs". Cela signifie que tout est fait de A à Z, afin de maîtriser l'intégralité de la production.

Un cognac certifié

"Notre particularité est de ne pas acheter d’eaux-de-vie provenant de l’extérieur, nous utilisons uniquement les cognacs issus de notre production", explique Émeline, chargée de communication, "mais nous, nous utilisons nos propres eaux-de-vie. C'est notre signature, et c'est aussi ce qui permet de maîtriser toute la chaîne de production". Le domaine est certifié HVE, pour "Haute Valeur Environnementale" depuis 2019. Ceci est dû au fait qu'il s'agit d'une viticulture raisonnée. Ainsi, désherbants et produits phytosanitaires sont bannis. Par ailleurs, deux fois par jour, à raison de quinze minutes, de la musique est diffusée pour déstresser les plants de vignes.

Les bouteilles de cognac de la marque ABK6 Cognac

Les chaudières de la distillerie sont surmontées d'un chapiteau en forme d'oignon

De la récolte à la mise en bouteille

Lorsque le raisin est récolté en septembre, il est aussitôt conduit au pressoir. Le jus de raisin part en cave de vinification grâce à un réseau de canalisation souterraine pour éviter toute oxydation des mouts de raisins et toute altération de la qualité. Après la fermentation vient le temps de la distillation, réalisée en deux temps. La première distillation donne le "brouillis", la seconde distillation, appelée "la bonne chauffe", donne l'eau-de-vie après son passage dans l'alambic. Celui-ci doit être en cuivre, composé d'une chaudière surmontée d'un chapiteau en forme d'oignon. Puis l'eau-de-vie récoltée est mise en fût de chêne pour son vieillissement. Une fois les eaux-de-vie arrivées à maturité, le maître de chai les assemble, afin de donner différentes sortes de cognac.

La visite du domaine se déroule en une heure et demie. Après avoir découvert les installations, les visiteurs peuvent déguster le cognac dans la boutique du domaine. Plus d'informations sur le site web du domaine.